Didier Ruiz

Né en 1961 à Béziers, sur les rivages de la Méditerranée, Didier Ruiz revendique et sa latinité et son histoire liée à l’immigration. Délaissant un parcours d’acteur qui ne le satisfaisait plus, il commence, en 1998, un travail de mise en scène avec L’Amour en toutes Lettres, questions sur la sexualité à l’Abbé Viollet 1924-1943, spectacle pour trente comédiens, toujours au répertoire de La compagnie des Hommes vingt ans après sa création.

En 1999, le premier épisode de Dale recuerdos (je pense à vous) voit le jour, souvenirs racontés par des hommes et des femmes de plus de 70 ans. A ce jour, trente-six épisodes ont été créés dans plusieurs villes en France comme à l’étranger. Il crée de nombreux spectacles et se lance en 2016 dans une trilogie consacrée à ceux qu'il nomme les invisibles, porteurs de leur histoire et par là-même d’histoires collectives. Une longue peine, projet qui réunit quatre hommes qui ont connu de longues années d’incarcération et la compagne de l’un d’eux, raconte l’enfermement. En mai 2018, TRANS (més enllà) donne la parole à celles et ceux enfermés dans un corps et une identité qui leur étaient étrangers. Que faut-il dire aux Hommes ? qui met en scène des femmes et des hommes de foi clôt le triptyque.

La mémoire, la trace, mais aussi le portrait et la collection, sont autant de repères qui bordent un chemin continu que Didier Ruiz explore sans relâche.

Programme des actions et rencontres avec Didier Ruiz à venir...