théâtre Skrik Elisabeth Woronoff
  • Mardi 8 février - 20h

Une création transdisciplinaire qui plonge le spectateur dans une expérience troublante : l’immersion dans le cerveau d’une femme, survivante de viol, qui recouvre la mémoire et reconstruit son identité.

De toutes les violences, celles à l’égard des enfants sont souvent les plus silencieuses. La douleur qu’elles engendrent se terre sous la honte, les non-dits ou la monstrueuse complicité d’adultes. Le viol incestueux s’inscrit comme une blessure profonde et, parfois, le traumatisme est tel que le cerveau refoule ces souvenirs. Sur scène, les six acteurs et musiciens participent à la quête de résilience et de libération de la parole. Alliant théâtre, peinture, mouvement, musique classique et électronique, Skrik (Le Cri en référence à l’œuvre d’Edvard Munch) sublime par l’onirisme le thème de la mémoire traumatique.

Générique
Achetez vos places ! Pratique

Durée 1h

En anglais et français surtitré