Théâtre et droits civiques : le parcours a commencé pour les élèves hôteliers de Montaleau !

Depuis novembre, les 23 élèves de premières en Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) du lycée Montaleau à Sucy-en-Brie, ont pris part à quatre ateliers théâtre avec la comédienne et chanteuse Marina Keltchewsky dans le cadre du CRÉAC. Complice pour la compagnie Lieux-dits, l'artiste interviendra cette année avec le groupe dans un projet autour du spectacle Le silence et la peur mis en scène par David Geselson.

  Action financée par la région Ile-de-France.

 

Le silence et la peur de David Geselson 



 

Le spectacle retrace la vie de Nina Simone dans une épopée sublime qui croise l’Histoire des Mouvements des droits civiques afro-américains. Autour de la figure de la chanteuse engagée et mondialement connue, David Geselson nous plonge dans cette Amérique ségrégationniste, avec au plateau, des actrices et acteurs français·es, et d’autres rencontré·e·s à New York. Il y aborde, le rapport à l’Étranger, les conséquences du colonialisme et les luttes pour l’émancipation.

 

Un spectacle à découvrir du 27 février au 8 mars 2020 au Théâtre des Quartiers d'Ivry.


À l'initiative de ce parcours, la professeure d’anglais, Catherine Épissard, souhaite ainsi favoriser une pratique fluide et confiante de la langue, nécessaire aux métiers de la restauration et de l’hôtellerie. La pratique théâtrale devrait permettre au fil des ateliers, de mettre en voix cette pièce bilingue franco-anglaise pour développer la confiance en soi, l’aisance et donner du sens à l'apprentissage de l'anglais de retour en classe.


 

Premiers temps d'ateliers... 

Après une lecture en classe de la pièce, une introduction à l'histoire Afro-américaine et à la biographie de la chanteuse et son implication dans la lutte pour les droits civiques, les élèves déjà bien avisés ont pris part plus aisément aux premiers ateliers. Curieux de prolonger le travail au plateau, ils semblent comprendre les enjeux du travail qui sera mené avec Marina jusqu'au 20 mars, journée de restitution en présence des 300 élèves prenant part au CREAC. 


 

Entremêler des récits intimes pour construire une fiction 


Une fois les exercices d'échauffement, de mise en confiance ou de prise de conscience du corps en mouvement dans l'espace scénique terminés, Marina a souhaité s'emparer des méthodes de travail utilisés par David Geselson dans la création de ses spectacles.



Le travail préparatoire mêle ainsi grandes Histoires et récits intimes inspirés parfois du travail d'improvisation des comédien.ne.s. Les élèves se sont livrés sur des courts récits de vie. En travaillant notamment par trois au plateau autour d'un seul et même récit personnel, chacun leur tour ce sont amusés à étendre la trame narrative du camarade précédent, à l'agrémenter parfois du plus tragique jusqu'à l'absurde. Les contraintes de jeux ont aidé les élèves à développer leur imaginaire et leur capacité d'écoute, de mémorisation. 



Au fil des ateliers et à partir du texte du spectacle, les premières travaillent désormais à la construction d'une courte présentation chorale qui liera le français et l'anglais. 


 

Au regard des niveaux hétérogène du groupe en anglais, Marina a préféré ne pas se contraindre à un travail totalement en bilingue lors de ces premiers ateliers. Pour faire entendre la langue et sa musicalité, le jeu consistera plus simplement à un travail de mises en voix chorale ponctué de répliques en anglais, voire de chanson de Nina Simone. 


Acteurs mais aussi spectateurs assidus... 
 

Une projection dédiée du film Green Book côté Cinéma



Pour faire écho au parcours et thématiques développées dans le Silence et la peur, le 21 novembre dernier, le groupe a pu assister à une projection dédiée du film Green Book, sur les route du Sud de Peeter Farelly, (ainsi que deux autres classes du lycée) au sein même de notre Cinéma.

 



 

Les élèves qui ont grandement apprécié le film, ont pris part à un travail critique en anglais de retour en classe : 

" Yesterday, I went to the cinema in Choisy-le-Roi with my school mates to watch the film "Green Book" made by Peter farrely. The film takes place in the 60s in the United States. The film starts with a white man called Tony Lip who he is going to be the driver of a famous talented black pianist, Dr Don Shirley. In a very long road trip of a few months across the southern states of the country, we see a lot of racism against Dr Don Shirley. But we will also see how Tony lip and Dr Don Shirley will change. I loved the movie! It was funny, dramatic and with loads of action. My favourite moment was when Tony Lip protects his boss, the Afro-American pianist, in a bar by using a trick without hurting anyone. "

Circulations Capitales de Marine Bachelot Nguyen

Le 28 novembre, ils ont aussi assisté au spectacle Circulations Capitales de Marine Bachelot Nguyen dans lequel jouait Marina Keltchewsky précisément. 


 

Comme dans Le silence et la peur, le spectacle propose une histoire à trois voix, jouée, lue et chantée qui interroge nos identités et la marque de l’Histoire sur les destinées individuelles, l’exploration des mémoires familiales entre en résonance avec la grande Histoire de la France, du Vietnam et de l'URSS. 


Les retours furent plus que bienveillants en faveur du spectacle, impressionnés par le jeu et le chant de Marina, les premières sont ressortis ravis et fiers de découvrir leur intervenante sur la grande scène du Théâtre. 


 

Le prochain rendez-vous est donné le 5 mars prochain, au Théâtre des Quartiers d'Ivry - Manufacture des oeillets, pour une journée entière d'atelier théâtral bilingue en compagnie de Marina et d'une des comédiennes afro-américaine du spectacle, Dee Beasnel. Elle devrait permettre de travailler plus facilement en bilingue du moins, dans l'énonciation des consignes de jeu par les 2 comédiennes avec l'appui du texte. 


Le soir, ils auront la chance d'assister, enfin, au Silence et la peur dans ce lieu prestigieux, Centre dramatique national du Val-de-Marne... 


Et voici un petit retour sur la rencontre du 26 février 2020 avec la classe théâtre (élèves issus des Premières et Terminales STHR) et le metteur en scène David Geselson au lycée : 


Il fut question de l'écriture du Silence et la peur, d'appropriation culturelle, des sources d'inspiration de l'artiste, de son voyage préparatoire aux États-Unis pour rencontrer l'équipe du spectacle, de son goût pour l'Histoire... 


Les élèves ont aussi pu le questionner et demander conseils sur les manières de mettre en espace certaines scènes du spectacle sur lesquels ils ont choisi de travailler cette année durant les ateliers hebdomadaires animés par Madame Cadiou...