Théâtre-Cinéma Paul Éluard de Choisy-le-Roi • Scène conventionnée pour la diversité linguistique / Salle classée Art et Essai - Label Jeune Public

L’éducation artistique

Le Théâtre et le Cinéma sont aussi très présents, tout au long de l’année, auprès de vos enfants. De la crèche au lycée, nous les accompagnons à la découverte du spectacle vivant et du septième art. En parallèle de leur scolarité, nous leur proposons une autre école : celle du spectateur. Parcours de spectacles, visites du Théâtre et du Cinéma, films, découverte des métiers du théâtre et du cinéma, rencontres avec les équipes artistiques, ateliers, etc. Le spectacle et l’œuvre cinématographique sont abordés de multiples façons afin d’éveiller leur intérêt et leur curiosité.

UN PLAN D’ÉDUCATION À L’IMAGE ET AU SPECTACLE VIVANT

Nous avons imaginé une ville où chaque enfant, dès la maternelle, peut entretenir une relation privilégiée avec son Théâtre et son Cinéma. Nous avons rêvé d’un lieu où tous les enfants ont la possibilité d’apprendre à devenir des spectateurs actifs et développent jugement esthétique et esprit critique, dans le partage d’une culture commune. Nous avons souhaité développer et renforcer, aux côtés des équipes enseignantes des écoles de la ville, l’accompagnement des élèves dans un plan d’éducation à l’image et au spectacle vivant.

Ce projet rêvé est devenu réalité en septembre 2013. La moitié des écoles de Choisy-le-Roi bénéficie d’un plan d’éducation au spectacle et l’autre moitié d’un plan d’éducation à l’image sur l’année scolaire, et inversement l’année suivante. Chacun des 4500 élèves de la ville n’est plus le spectateur d’une seule expérience. Chaque enfant est impliqué dans un parcours évolutif avec visite du Théâtre ou du Cinéma, sensibilisation à l’œuvre, rencontres avec les artistes, ateliers, etc. Nous privilégions ainsi la qualité à la quantité, la sensibilisation à la consommation, pour faciliter l’accès de chacun aux œuvres et, comme le soutenait Jean Vilar, « élargir le cercle de spectateurs ».

Les spectacles du plan d’éducation au spectacle 2017/2018

Les enfants c’est moi / Marie Levavasseur
le 6 novembre à 10h & 14h30 et le 7 novembre à 10h
blablabla / Encyclopédie de la Parole
le 27 novembre à 10h & 14h30 et le 28 novembre à 10h
Le petit bain / Johanny Bert
les 15 et 16 janvier à 10h & 15h
Gulliver, pièce de chambre n°2/ Karime Bel Kacem
les 12 et 13 février à 10h & 14h30
Flying Cow / De Stilte Company
les 15 et 16 mai à 10h & 15h

LE DISPOSITIF « ÉCOLE ET CINÉMA »

Initié par le CNC – Centre national du cinéma et de l’image animée – et le Ministère de l’éducation nationale, « École et cinéma » propose aux élèves et à leurs enseignants, de la grande section de maternelle au CM2, une découverte active de l’art cinématographique. Les enfants sont amenés à s’approprier la salle de cinéma et sont guidés dans leur découverte du cinéma en tant qu’art. Les films proposés sont choisis avec soin pour leur qualité et leur intérêt cinématographique.
La venue au Cinéma s’accompagne d’un parcours éducatif soigné. Un matériel pédagogique dédié est fourni et des pistes de travail spécifiques sont proposées aux enseignants, pour une découverte des œuvres dans les meilleures conditions.

En collège et lycée, le cercle de spectateurs se consolide et s’élargit. Les parcours sont différents pour chaque classe en fonction des attentes de l’enseignant. L’accompagnement de l’adolescent pendant le temps scolaire, en amont et en aval de la représentation ou du film, lui permet de partager en classe son expérience et de la mettre en résonance avec des références partagées. Le jeune spectateur développe ainsi son esprit critique et devient acteur dans son rôle de spectateur.

Cette saison 2017/2018, deux spectacles en direction des élèves du secondaire :

Ramona / Rezo Gabriadze
le 27 mars à 14h30
Michelle, doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ? / Antonin Lebrun
le 3 avril à 14h30

LES DISPOSITIFS AU THÉÂTRE

Les classes à projet artistique et culturel (classes à PAC)
Le projet s’adresse à toute une classe dans le cadre du projet culturel de son établissement. Il s’inscrit dans les programmes et les horaires réglementaires (minimum 6 heures d’ateliers), s’appuie sur les enseignements obligatoires et associe des professeurs quelle que soit leur discipline ainsi qu’un/des artiste(s). Dans la mesure du possible, le projet artistique aboutira à une restitution devant un public.

Les projets inter-établissements
Un « projet inter-établissements » est un ensemble de projets artistiques et culturels différents qui s’adressent à des classes appartenant à plusieurs établissements scolaires et fédérés autour d’une structure culturelle de proximité. Le projet s’adresse à des classes entières et se déroule majoritairement sur le temps scolaire. Il comprend :
– une composante pratique, qui amène les élèves à expérimenter le processus de création sous la conduite d’un artiste ;
– une composante culturelle, consacrée à la rencontre avec les œuvres, centrée sur la reconnaissance de sa propre émotion et la formation du regard critique.

Le parcours culturel
Il s’agit d’une action proposée par un enseignant ou une équipe pédagogique à un groupe d’élèves, le plus généralement une classe, visant à leur faire découvrir un aspect de la culture artistique. Il repose sur un programme de sorties (spectacles, projections, visites…) dans des lieux de culture, articulées autour d’un projet pédagogique cohérent, conçu en partenariat avec une ou plusieurs institutions culturelles. Pour répondre à l’appellation « parcours », le projet doit comporter au moins trois sorties au cours de l’année scolaire.

L’atelier artistique
L’atelier artistique est proposé aux élèves volontaires en dehors du temps scolaire. Il offre une pratique artistique approfondie et une ouverture sur l’art vivant. La durée annuelle des ateliers en collège et en lycée est de 60 heures environ. L’atelier artistique est placé sous la responsabilité d’un enseignant. Ce dernier peut constituer une équipe pluridisciplinaire en s’assurant la collaboration d’autres enseignants. Le partenariat avec un ou plusieurs artistes est obligatoire.

Les résidences d’artistes
La résidence d’artiste s’organise autour d’une création, sur un territoire, pendant plusieurs semaines : une école, un collège ou un lycée peut accueillir des artistes en résidence (résidence en milieu scolaire). Pour concerner de nombreux élèves, la résidence d’artiste doit être portée par une équipe la plus large possible de personnels de l’établissement scolaire : personnels de direction, d’éducation, enseignants…

Le jumelage
Un jumelage n’est pas un « dispositif », mais un projet de partenariat global entre un établissement scolaire et un établissement culturel. Le jumelage a pour vocation la généralisation de l’éducation artistique et culturelle à tous les élèves de l’établissement. À ce titre, il doit permettre d’intéresser le plus grand nombre par des actions de formes souples et variées, imaginées par les deux partenaires à partir de l’analyse de la situation locale, des objectifs pédagogiques des enseignants, de la thématique et de l’offre éducative de la structure culturelle.

LES DISPOSITIFS AU CINÉMA

Les dispositifs nationaux « Collège au cinéma » et « Lycéens et apprentis au cinéma » proposent aux élèves de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention. Les projections, accompagnées d’un travail pédagogique conduit par les enseignants et les partenaires culturels, permettent à ces élèves d’acquérir les bases d’une culture cinématographique. Ces dispositifs à vocation nationale reposent sur l’engagement de partenaires – le Ministère de la Culture et de la Communication, le Centre National de la Cinématographie, le Ministère de l’Éducation nationale, les collectivités territoriales (Conseils généraux et régionaux), les professionnels du cinéma, les salles de cinéma et les enseignants. La programmation des films est réalisée par une commission départementale ou régionale constituée des divers partenaires. Des livrets pédagogiques sont distribués aux élèves et des formations sont proposées aux enseignants.

Dispositif « Collège au cinéma »
Brochure disponible sur demande.
Publics concernés : toutes les classes.
Inscriptions auprès de Cinéma Public 94 (contact : 01 42 26 02 06).
L’enseignant s’engage à venir voir avec sa classe les cinq films proposés. Le prix d’entrée par élève et par film est de 2,50€, dont 50 centimes sont pris en charge par le Conseil général du Val-de-Marne. Certains des films du festival Ciné-Junior et du Festival international de film de femmes s’intègrent au dispositif. Des professionnels du cinéma interviennent dans les classes après chaque séance. Des cartes de réduction sont données aux élèves en octobre pour leur permettre de venir voir des films hors temps scolaire au tarif de 2,50€.

Dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma »
Brochure disponible sur demande.
Publics concernés : toutes les classes.
Inscriptions auprès de l’ACRIF (contact : 01 48 78 14 18).
L’enseignant s’engage à venir voir avec sa classe au moins trois films parmi les cinq proposés (2,50 € par film et par élève). Des cartes de réduction sont données aux élèves en octobre pour leur permettre de venir voir des films hors temps scolaire au tarif de 2,50€.