Le projet

Le 7 octobre 1972, le Théâtre Paul Éluard, Centre Municipal d’Activités Culturelles, ouvre ses portes sous l’impulsion de Fernand Dupuy, Député – Maire de Choisy-le-Roi. Les activités culturelles connaissant un développement croissant sur la ville, la municipalité décide de se doter d’un véritable lieu d’accès à la culture pour tous et d’aide à la création artistique. Depuis quasiment 50 ans, le Théâtre de Choisy-le-Roi est un lieu de diffusion de spectacles vivants mais aussi de rapprochement des cultures et des publics.


Le Théâtre, Scène conventionnée d'intérêt national
Art et création pour la diversité linguistique

A travers des spectacles capables de fédérer un large public comme des artistes aux gestes plus singuliers, la programmation est pluridisciplinaire, dédiée aux écritures contemporaines. Elle est attentive à la parité et favorise l’égal accès de tous aux œuvres et la venue de nouveaux publics.

Le Théâtre de Choisy-le-Roi est notamment tourné vers l’actualité de la scène internationale  par le biais d’une diffusion de pièces contemporaines émanant de nombreux pays, répondant à l’actualité artistique, indépendante et exigeante.

En sillonnant les rues de Choisy-le-Roi on entend parler français. Mais aussi portugais, arabe, espagnol, russe, bambara et bien d’autres langues… Depuis plus de 10 ans, nous proposons à la population cosmopolite et polyglotte, des spectacles où résonne cette diversité linguistique.

Vanessa Mestre prend la direction en février 2021 avec le souhait de maintenir l’axe de la diversité linguistique qu’elle a pu développer depuis 2016 aux côtés de la précédente direction. « La diversité culturelle- des personnes, des expressions, des territoires- est une richesse. C’est le moment où jamais d’insister sur le nécessaire dialogue des cultures, des langues, des savoir-faire. »

Affirmer que le théâtre est fréquenté par la population Choisyenne, c’est constater que sa diversité est bien présente dans les fauteuils du théâtre. Nous avons choisi de communiquer cette volonté auprès du public par l’intermédiaire des langues, notamment celles de l’immigration, en les considérant et en les valorisant, touchant ainsi une nouvelle dimension de l’intervention publique.

La diversité linguistique, c’est quoi ?

La culture et le niveau d’éducation sont des piliers du fonctionnement démocratique des sociétés. Le théâtre est un lieu « pour » la ville, « pour » le développement d’un territoire qui pense le bien-être social de ses habitants, et qui tisse une relation étroite avec une population. Une politique ambitieuse de sensibilisation et d’éducation artistique est menée auprès de tous les publics.

Avec les publics

Le Théâtre est un lieu professionnel de soutien à la création. La politique d’accompagnement se décline en soutien à la résidence de différents formats (plateau, petite salle) et natures (création, recherche, répétition), et en soutien en coproduction, intervenant auprès de toutes les esthétiques et disciplines. La coproduction est principalement dédiée aux projets de création qui affirment une spécificité : l’intérêt pour la diversité culturelle et linguistique.

A travers cet enjeu ouvert, nous privilégions l’accompagnement de la création internationale émergente ou confirmée lorsqu’elle convoque une ou plusieurs langues au plateau. Dans le prolongement de notre recherche autour de la diversité linguistique, nous avons développé des collaborations actives avec des opérateurs professionnels afin de trouver des solutions innovantes de sur-titrage dans le spectacle vivant, comme par exemple la prise en compte du sur-titrage dans les spectacles improvisés. Aujourd’hui, cette spécifité est bien connue des autres théâtres sur le plan national voire international, et le théâtre de Choisy-le-Roi est de plus en plus consulté.

 

Le cinéma, salle classée Art & Essai, Label Jeune Public


Le Cinéma ouvre ses portes en 2000. Salle classée Art et essai et labellisée Jeune public, ce mono-écran de 179 places répond aux goûts et exigences d'un public diversifié avec une programmation de qualité. La proposition est de trois films par semaine avec l’intérêt de s’adresser au grand public, de présenter une sélection de films classés « art et essai » et de donner de la visibilité au cinéma d’auteur, de présenter l’actualité des films d’animation s’adressant au jeune public. La programmation est attentive à la valorisation des versions originales sous-titrées en pendant de l’axe de la diversité linguistique qui est développée côté théâtre, ainsi qu’aux films étrangers.

Le cinéma est très engagé dans différents dispositifs d'éducation à l'image sur le temps scolaire (école, collège et lycée), et également force de proposition dans le cadre de nombreuses collaborations avec les services municipaux. Une dynamique de médiation est très active à travers différents rendez-vous croisant différents publics : ciné-vacances, ciné-goûter, ciné-poussettes, ciné-seniors.

Depuis septembre 21, le cinéma accueille des soirées Ciné-club mensuelles programmées par un collectif informel.

Le cinéma participe à de nombreux festivals, notamment départementaux, et contribue au « Festival En Bref », un évènement qui réunit Théâtre et Cinéma, mettant en valeur pendant 3 jours fin septembre, les œuvres cinématographiques et de spectacle vivant de format court (30 minutes maximum). Une soirée de diffusion de courts-métrages issus du Festival de Clermont-Ferrand est actuellement proposée. Le cinéma programme chaque semaine un court-métrage en avant-séance afin de promouvoir la jeune création et l’émergence.